L'OL creuse encore et prolonge sa série noire

Posté le 12-04-2019, Source : eurosport.fr

Le FC Nantes a infligé une troisième défaite consécutive toutes compétitions confondues à l'Olympique Lyonnais dans un match comptant pour la 32e journée (2-1). Terrier avait permis à l'OL de revenir à hauteur après l'ouverture du score de Coulibaly mais en toute fin de match, Limbombe a trouvé la lucarne de Lopes sur coup franc.
Lyon s'enfonce dans une spirale négative et Nantes en profite. Six jours après leur défaite surprise à Dijon (1-3), les Gones se sont une nouvelle fois inclinés face aux Nantais ce vendredi (1-2). Le but du KO est à mettre au crédit d'Anthony Limbombe, auteur d'un sublime coup franc dans les derniers instants de la partie (85e). Si les Lyonnais ont souvent eu la possession du ballon, les Canaris ont su profiter des moindres opportunités pour sanctionner leur adversaire du soir. Nantes décroche du même coup son premier succès en championnat depuis quatre matches. Lyon conserve toutefois sa troisième place mais le LOSC pourrait prendre huit points d'avance sur les Gones en cas de succès face au PSG ce dimanche.

Fekir et Depay sur le banc
L'OL n'a pas soigné ses maux. Disposés dans un 4-3-3 sans plusieurs cadres au coup d'envoi (Memphis Depay, Nabil Fekir, Marcelo), suite à des altercations qui auraient eu lieu à l'entraînement selon Canal +, les Lyonnais n'ont pas respiré la sérénité. Si les Gones ont eu la maîtrise du jeu dans les premiers instants de la partie, ils ont souvent laissé des espaces bien exploités par les Canaris dans leur dos. À la conclusion d'un joli contre, Kalifa Coulibaly a permis aux Nantais de prendre l'avantage rapidement (13e). Cueilli à froid, Bruno Genesio a en plus été contraint de revoir ses plans, quand Lucas Tousart, blessé, a dû céder sa place à Memphis Depay (34e).

Un changement qui aura eu le mérite de réveiller un temps les Lyonnais. Plus entreprenant dans le jeu, l'OL a créé du danger au sein de la défense nantaise. Moussa Dembélé n'est pas passé loin de la réduction du score sur un beau centre de Marçal (35e), mais trop court il n'a pas pu ajuster sa tête. Le salut est finalement venu de Martin Terrier dont la frappe de l'intérieur du pied droit n'a laissé aucune chance à Tatarusanu (41e).

Le coup de grâce de Limbombe
Le second acte a démarré sur une toute autre intensité que le premier. L'OL a mis le pied sur le ballon tandis que les Canaris ont opté pour les contres. À la suite d'une mauvaise sortie dans les airs de Tatarusanu, Memphis Depay puis Martin Terrier ont failli donner l'avantage aux Gones (48e). Une sueur froide qui a poussé les Canaris à ne pas s'endormir. Profitant de la vitesse de Majeed Waris notamment, les joueurs de Vahid Halilhodžić se sont rapprochés au fil du temps du camp adverse.

Malgré une nouvelle belle incursion de Martin Terrier (64e) aux abords de la surface nantaise, ce sont les Canaris qui ont pris l'ascendant dans les duels. Le coup de grâce est finalement venu sur coup de pied arrêté. Plutôt discret jusqu'ici, Anthony Limbombe s'est illustré sur un sublime coup franc en venant nettoyer la lucarne d'Anthony Lopes. L'attaquant de 24 ans, recrue nantaise la plus chère de l'histoire, en a profité pour inscrire son premier but en Ligue 1. Une réalisation qui a scellé le succès des Canaris. l'OL concède lui sa troisième défaite de rang toutes compétitions confondues et semble s'enfoncer dans la crise. Lille aura l'occasion dimanche de compter huit points d'avance et Saint-Étienne pourra revenir à trois points samedi.

Vous aimez cet article ? Partagez :