Méconnaissable, le Bayern Munich éliminé en 8e de finale de la C1 par Liverpool (1-3)

Posté le 13-03-2019, Source : eurosport.fr

C'est terminé pour le Bayern Munich. Pourtant revenu à un niveau plus conforme à son standing ces dernières semaines, le club bavarois a été exécuté devant son public par un très bon Liverpool, mercredi, en huitième de finale retour de la compétition (1-3). Sadio Mané a marqué un doublé (26e, 84e), Virgil van Dijk avait, lui, marqué le deuxième but des Reds (69e).
C’était un Liverpool taille patron. Tenus en échec à Anfield à l’aller (0-0), les Reds se sont imposés avec autorité sur la pelouse du Bayern Munich, mercredi soir, (1-3) en huitième de finale retour de la Ligue des Champions. Sadio Mané - auteur d’un doublé (26e, 84e) - et Virgil van Dijk (69e) ont trouvé le chemin des filets pour le club anglais, tandis que les Bavarois avaient égalisé grâce à un but contre son camp de Joël Matip (39e). Finaliste malheureux de la précédente édition, le LFC sera donc au rendez-vous des quarts en avril.

La première manche ayant accouché d’un score nul et vierge (0-0), ce duel entre quintuples vainqueurs de la C1 restait très indécis au moment d’aborder le match retour, mercredi à l’Allianz Arena. Munichois et Scousers se craignaient, et cela s’est particulièrement remarqué au cours d’une entame verrouillée à double tour. Ce round d’observation a toutefois pris fin peu à la demi-heure de jeu, quand Sadio Mané a mystifié Manuel Neuer avant de conclure d’une frappe du gauche (0-1, 26e).

Un doublé pour Mané, Van Dijk impérial
Ce petit bijou de l’international sénégalais a sonné les locaux, qui ont malgré tout eu le mérite d’égaliser juste avant la pause. Avec un poil de réussite, Joël Matip ayant involontairement dévié dans ses propres filets un centre de Serge Gnabry (1-1, 39e). On imaginait alors le Bayern prendre le jeu à son compte et faire le siège de la cage d’Alisson. Il n’en a cependant rien été. Ce sont au contraire les hommes de Jürgen Klopp qui ont imposé leur loi, face à un adversaire d’une étonnante apathie.

A force de reculer et de se montrer inoffensifs, les partenaires de Robert Lewandowski se sont fait punir. Passeur décisif sur l’ouverture du score et impérial en défense, Virgil van Dijk a étayé sa prestation XXL d’un but sur un coup de tête rageur (1-2, 69e). Sadio Mané s’est ensuite offert un doublé en reprenant victorieusement un superbe centre de Mohamed Salah (1-3, 84e). La messe était dite et les joueurs de Niko Kovac, impuissants malgré les entrées en jeu de Kingsley Coman, Leon Goretzka et Renato Sanches, n’ont pas eu d’autre choix que de baisser les armes.

Vaincu lors de chacun de ses déplacements lors de la phase de groupes (à Naples, Belgrade puis Paris), le club de la Mersey a pris ses marques à l’extérieur au meilleur des moments. L’aventure européenne se poursuit donc pour les Reds, qui restaient pourtant sur des sorties peu convaincantes ces derniers temps. Cette élimination brutale est en revanche synonyme de coup d’arrêt pour les Bavarois, revenus à hauteur du Borussia Dortmund en Bundesliga à la faveur de résultats positifs sur la scène nationale. Le championnat, tel sera le principal objectif du “Rekordmeister” sur cette fin de saison.

Vous aimez cet article ? Partagez :