Après le match nul rapporté par Manchester United sur la pelouse d’Anderlecht (1-1) jeudi soir en Ligue Europa, l’entraîneur portugais José Mourinho a critiqué ses attaquants, pas assez réalistes selon lui.

C’est avec un goût amer dans la gorge que José Mourinho a quitté Bruxelles jeudi soir. Si Manchester United n’a pas obtenu un mauvais résultat avec un match nul 1-1 contre Anderlecht en quart de finale aller de Ligue Europa, l’entraîneur de Red Devils n’a pas aimé l’attitude de ses attaquants. « Si j’étais un défenseur de Manchester United, je serais très énervé contre mes attaquants, a déclaré le Special One après la rencontre. Ceux qui doivent tuer le match ne l’ont pas fait. »

"C'est toujours le même problème"

Si Mkhitaryan a ouvert le score (37e), Mourinho déplore les mauvais choix de Marcus Rashford, Jesse Lingard et Zlatan Ibrahimovic. « C’est toujours le même problème, on a le contrôle du ballon, des occasions, mais on ne concrétise pas assez. Ils ont pris de mauvaises décisions. Le seul bon tir était celui de Paul (Pogba), mais il a été bien arrêté par le gardien. Si on prend la performances des quatre attaquants (Martial est entré en jeu, ndlr), on presse, on presse et on presse encore mais on obtient peu de jus. Ce n'est certes pas la fin du monde, mais nous sommes meilleurs que ça », a conclu le technicien portugais.